BonneGueule : comment un blog a révolutionné la mode masculine

BonneGueule vient de fêter ses dix ans. Ce qui était au départ un blog créé en 2007 par Benoît Wojtenka, rejoint par Geoffrey Bruyère quelques années plus tard, a depuis bien grandi. Livres, coaching, ligne de vêtements, boutique : je vous propose de partir à la découverte d’un phénomène qui a profondément changé la façon dont l’homme vit le vêtement, et se vit à travers lui.

Content is king

Le contenu est roi, clame tout bon expert du digital. BonneGueule a fait sienne cette maxime et l’a appliquée dans des proportions jamais vues jusque-là dans le vêtement masculin. En effet, le site regorge de conseils, que ce soit sur les différents types de vêtements, sur les marques à acheter dans différentes gammes de prix, ou bien sur des idées de look (un exemple ici de leurs conseils pour les chemises). Pour le visiteur assoiffé de connaissance sur le sujet, BonneGueule saura étancher sa soif de culture.

Ce que j’aime avec BonneGueule, c’est que leurs articles sont souvent fouillés, détaillés sans être trop longs, clairs et bien hiérarchisés, avec des photos et de nombreux liens en référence au sujet traité. Ils respectent le lecteur et il y a toujours une réelle volonté d’informer, d’être pédagogique.

Néanmoins, BonneGueule ne se contente pas de publier des articles fort bien troussés. Tôt, l’équipe a compris l’intérêt de la vidéo, là où d’autres blogs dédiés à la mode masculine ayant pignon sur rue ont mis plus de temps à s’y mettre, voire ne s’y sont jamais mis.
Ainsi, nous avons pu voir Luca aborder un certain nombre de sujets liés aux pièces du vestiaire masculin dans Le Bon Look.

De même, Benoît, l’un des cofondateurs de BonneGueule, nous parle de sa passion pour le vêtement sur sa chaîne baptisée Parlons Vêtement (dans la vidéo ci-joint, il nous parle du noir, sujet que j’ai également abordé dans mon blog: ).

Au final, c’est plusieurs chaînes You Tube que BonneGueule a créé au fil du temps.

Enfin, outre les articles et les vidéos, BonneGueule a également publié des livres. Dès la fin 2013 est ainsi sorti ‘Le guide de l’homme stylé même mal rasé’. Dans ce livre, BonneGueule reprend les codes qui ont fait le succès du blog : un contenu exigeant, complet et très pédagogique qui se lit facilement. Surtout, c’est le premier livre de cet acabit qui a clairement répondu à un vide sur le marché et une soif de conseils pour l’homme qui s’intéresse à sa façon de s’habiller sans être un expert. Plus tard sortira un deuxième livre : ‘Le guide de l’homme stylé même en tongs’, axé sur la période estivale.

La passion du vêtement

Si j’aime BonneGueule et son contenu, c’est aussi parce que ses fondateurs et toute l’équipe sont des passionnés de vêtements. Les contributeurs adorent le vêtement et ça se sent. Ils aiment en parler et ils le font bien. Cependant, à un moment, en parler c’est bien, agir c’est mieux.

C’est pourquoi BonneGueule a décidé de lancer sa propre ligne de vêtements en 2014. Et là encore, ils ont fait les choses bien, voire plutôt très bien. Ils se sont en effet concentrés sur des essentiels du vestiaire masculin dans de très belles matières que l’on voit rarement voire jamais sur des vêtements de cette gamme de prix. De plus, pour chaque pièce proposée, une recherche des meilleurs fournisseurs, des meilleures matières au prix le plus juste a été entreprise, tout cela étant encore une fois très bien expliqué dans le descriptif de chaque pièce sur leur e-shop.

Ainsi, on trouve chez eux un manteau en drap de laine de chez Jules Tournier, entreprise du patrimoine vivant, un jean brut selvedge en superbe toile Kurabo, un cardigan avec de la laine superyak et bien d’autres choses encore

L’équipe de BonneGueule ne ménage pas sa peine pour faire découvrir de belles matières ignorées jusque-là par le grand public biberonné au marché du prêt à porter. Et si les matières sont soignées, les finitions le sont également.

Ils n’ont qu’une philosophie

Parler de pourquoi j’aime BonneGueule sans parler de leur vision ne serait pas leur rendre justice. En effet, BonneGueule a des vraies valeurs et ce n’est pas que du marketing.

Ainsi, la rubrique ‘manifeste’ est placée bien en évidence en haut de la page du site. Et l’ambition de BonneGueule est claire : ‘aider les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements, toujours avec amour du beau, éthique et simplicité’.

BonneGueule, c’est un remède à ces marques qui vous font payer cher non pas la qualité mais leurs coûts marketing et les emplacements de leurs magasins. Mais surtout, à une époque où la fast fashion a pris une importance certaine, et où la part du buget dédiée au vêtement ne cesse de diminuer, ils ont su mieux que quiconque expliquer l’intérêt de porter un vêtement de qualité, et que la qualité a un coût, même si cela ne signifie pas pour autant se ruiner, juste faire un petit effort. Les vêtements BonneGueule reflètent d’ailleurs parfaitement cela. Au premier abord, ils peuvent paraître chers, plus en tout cas que ce que vous pouvez voir en général sur le marché. En revanche, rapporté à leur qualité, leur prix est imbattable.

Enfin, comment ne pas évoquer l’un des aspects que je préfère chez eux, à savoir le fait qu’ils ne font pas de soldes. Je trouve personnellement que les soldes sont une absurdité. En proposant un vêtement en solde, vous envoyez inconsciemment le message qu’acheter celui-ci plein pot est en quelque sorte une mauvaise affaire. De plus, entre les périodes de soldes officielles et les ventes privées, c’est une remise quasi continue que font les marques. Or, les soldes sont comme une drogue, une fois que vous y avez goûté, vous ne voyez pas pourquoi vous paieriez plein pot, vous auriez même l’impression de ne pas acheter intelligent.
Pour moi, la pratique des soldes ne peut au final que dégrader l’image d’une marque.

Chez BonneGueule, point de soldes mais des prix justes toute l’année. BonneGueule explique très bien cette démarche. Et pour information, ils ont baissé (pas beaucoup mais un peu) le prix de certains de leurs vêtements très récemment, suite notamment à des volumes de vente qui leur permettent de faire des économies dans leurs frais de fonctionnement.

 

Pour conclure, je dirais donc que BonneGueule a révolutionné la mode masculine pour trois raisons :

  • Un contenu de qualité qui a permis d’éduquer les hommes par rapport au vêtement masculin.
  • Des vêtements avec un rapport qualité-prix imbattable, de superbes matières et des finitions travaillées.
  • Un refus de solder les vêtements.

Certains m’auront trouvé peut-être dithyrambique au sujet de BonneGueule et je dois être honnête, il y a bien quelques petites choses que j’aime un peu moins chez eux mais au final, je dois dire qu’ils ont fait beaucoup pour le vêtement masculin, ce dont je les remercie.

À propos de l'auteur :

#MBAMCI 2018 ILV #DigitalMarketing #Ecommerce #BigData | #Blogueur, passionné par l'élégance masculine.

Articles similaires

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.